Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DAC - le portail d'information de l'association Développer Autrement le Congo (DAC).

05 Sep

LES TERRES AFRICAINES ACHETEES POUR FAIRE ROULER LES VOITURES OCCIDENTALES

Publié par Berijc

 

Créé le 31.08.10 à 17h37

PLANETE - C'est ce que dénonce un rapport des Amis de la Terre...


La Chine achète le Congo, l’Italie le Ghana, la Suisse le Sierra Leone... Les pays développés jouent au Monopoly avec l’Afrique. Dans un rapport publié ce lundi, «Afrique: terre(s) de toutes les convoitises», l’ONG Les Amis de la Terre s’inquiète de l’accaparement des terres africaines par les pays développés pour y produire des agro carburants tels que le jatropha ou la canne à sucre.

Des milliers de paysans locaux expropriés

Selon le rapport, 4,5 millions d’hectares de terres africaines, soit la surface du Danemark, sont dans la ligne de mire des investisseurs étrangers. Si l’Union européenne maintient son objectif de 10% d’énergie renouvelable dans les transports d’ici à 2020, la surface achetée pour y cultiver des agro carburants pourrait encore s’accroître.

En Tanzanie, un millier de petits riziculteurs ont été expulsés de leurs terres pour laisser la place à la canne à sucre. Au Mozambique plus de 183.000 hectares sont destinés au jatropha et au Congo, une entreprise italienne prévoit une plantation de palmiers à huile de 70.000 hectares.

«Nourrir les Africains et non alimenter les moteurs des véhicules européens»

Ces achats ou locations de terres posent de nombreux problèmes. En Tanzanie, à Madagascar et au Ghana, des protestations se sont élevées à la suite d’acquisitions de terres irrégulières. Les entreprises étrangères sont souvent peu scrupuleuses sur la légalité des titres de propriété présentés, et contournent régulièrement les législations sur l’environnement.

Mais, plus inquiétant, alors que les agrocarburants avaient déjà contribué à l’explosion des prix de l’alimentation en 2007-2008, ils menacent maintenant la subsistance des populations locales. Pour Mariann Bassey, coordinatrice de la campagne Alimentation et agriculture des Amis de la Terre Nigeria, «l’expansion des agro carburants sur notre continent transforme les forêts et les zones naturelles en cultures énergétiques. Les terres destinées à l’agriculture vivrière sont prises aux populations locales. Nous exigeons de vrais investissements dans l’agriculture afin de pouvoir nourrir les Africains et non alimenter les moteurs de véhicules européens».

Les firmes européennes «s’abattent sur l’Afrique comme un nuage de criquets»

Et au final, réduit-on réellement les émissions de gaz à effet de serre? La déforestation pour laisser de la place aux terres arables, ainsi que l’utilisation massive d’eau et d’engrais pour cultiver le jatropha pourraient bien annuler les bénéfices environnementaux des agro carburants.

Pour Christian Berdot, référent de la campagne Agro carburants des Amis de la Terre France, «Il est révoltant de voir les firmes européennes s’abattre sur l’Afrique comme un nuage de criquets, confisquant des millions d’hectares à des communautés déjà démunies, dans le seul but de faire rouler des autos et des camions en Europe. Les agrocarburants sont une tragique illustration de la surconsommation européenne de ressources mondiales».

Pour Les Amis de la Terre, la solution passe par deux révolutions: une révolution agraire, pour réorienter les investissements vers la souveraineté alimentaire et assurer le droit des populations à une nourriture «adéquate, saine et produite localement», et une révolution énergétique, en réduisant la consommation d’énergie des transports et en investissant dans les transports publics et les déplacements à vélo.

 

Audrey Chauvet


 Sources : http://www.20minutes.fr/article/591340/planete-les-terres-africaines-achetees-pour-faire-rouler-les-voitures-occidentales

Commenter cet article

Archives

À propos

DAC - le portail d'information de l'association Développer Autrement le Congo (DAC).