Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DAC - le portail d'information de l'association Développer Autrement le Congo (DAC).

07 Jun

L’officier supérieur FERDINAND MBAOU arrêté !

Publié par Berijc

"Notre démocratie est entrain d’être vidée de toute son essence."


L’Association  Développer Autrement le Congo a été informé par ses sources dans la capitale de l’arrestation arbitraire par les éléments de l’Amiral Jean Dominique OKEMBA, de l’officier supérieur, Ferdinand MBAOU, ce Mercredi 6 Juin 2012. Les autorités de Brazzaville refusent de communiquer sur les mobiles de cette énième arrestation. Souhaitant regagner Paris, ce compatriote s’est vu signifié sa mise aux arrêts lors de sa demande de remise de passeport détenu pour des raisons injustifiées par les agents de la sûreté Nationale. Il serait actuellement incarcéré dans les geôles du Commissariat centrale de Brazzaville . C'est la seconde fois que Monsieur MBAOU est arrêté par les forces de Mr SASSOU.

Que reproche t-on a ce compatriote? Serait ce tout simplement ce que tous les congolais dénoncent; c’est a dire l’ injustice et les abus contre le peuple qui se multiplient tous les jours depuis les évènements du 4 mars 2012? Ou encore le saignement de notre démocratie par un clan?

 

D’après les informations recueillies de notre source à Brazzaville, l’officier MBAOU  aurait   publié dans un journal de la place un article relatant les événements du 4 Mars. La  première parution  dudit article daterait du mois  de mars. Cette publication serait susceptible de porter atteinte à la paix et tendant à causer des troubles au sein de la communauté congolaise.   C’est ce qui aurait motivé son interpellation.

 

Malgré l’autorisation de sortie délivrée par le ministère de la défense, l’officier MBAOU fut maintenu aux arrêts. Il devrait être présenté devant le juge ce jeudi 7 juin pour lui signifier clairement  son acte d’accusation.

Après, DELEAU ( qui serait évadé de la maison d’arrêt), Maîtres HOMBESSA et MALONGA, Marie Paul MPOUELE, le colonel TSOUROU et autres, la liste vient de s’allonger avec l’arrestation de FERDINAND MBAOU. Notre démocratie est entrain d’être vidée de toute son essence.

 

Nous attirons l’attention  du  gouvernement contre ces tentatives d’intimidation, cherchant ainsi à créer une atmosphère générale d’insécurité afin de contrer les manifestations pacifiques à venir ou de détourner l’attention du peuple sur les attentes réelles et désir d’informations crédibles sur l’enquête sur la catastrophe du 4 mars 2012.

 

De ce qui précède, L’Association DAC prend le Peuple congolais ainsi que la communauté internationale à témoin et exige la libération immédiate de Monsieur Ferdinand MBAOU ainsi que de tous les autres détenus et invite également les différentes chancelleries soucieuses de l’émergence d’un véritable État de Droit au Congo-Brazzaville ainsi que toutes les ONG de défense des Droits de l’Homme à voler au secours de  tous les citoyens congolais arbitrairement incarcérés.

 

(A SUIVRE)

 

Fait à Lyon le 7 Juin 2012.

 

DAC

Commenter cet article

Archives

À propos

DAC - le portail d'information de l'association Développer Autrement le Congo (DAC).