Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DAC - le portail d'information de l'association Développer Autrement le Congo (DAC).

29 Dec

Bonne et Heureuse Année 2011

Publié par Berijc

L’année 2010 demeurera une année  difficile pour beaucoup d’entre nous marquée par la crise économique et financière n'épargnant aucun secteur ni même les citoyens en proie à la pauvreté, la misère,  au chômage et surtout à  la baisse du pouvoir d'achat accentuée par des décisions injustes du gouvernement. Des mesures qui favorisent la propagation des antivaleurs nuisant ainsi à l’équilibre social national. Notre modèle social est aujourd'hui menacé par les politiques choisies délibérément par un gouvernement qui laisse la plupart des congolais au bord de la route : Défaillances du système éducatif,  sanitaire, insuffisance des infrastructures économiques, mauvaise gestion des services publics, absence de solidarité...   Toutes ces lacunes pourtant injustes pour beaucoup   sont ovationnées par un petit nombre.

 

Depuis quelques mois, l’Association Développer Autrement le Congo (DAC) est en ordre de marche et ses membres prennent toute leur place au cœur d’une vaste campagne de sensibilisation et d’information pour susciter une prise de conscience nationale afin  d’aborder les défis du moment et à venir. Ce qui nous  rassure et nous  donne beaucoup d’espoir, c’est qu’une mobilisation citoyenne issue d’entreprises, d’associations, de particuliers, de politiques est en train d’émerger donnant à cet élan national une aspiration à vivre autrement le développement du Congo.

 

Nous avons fait du respect de la démocratie et des institutions nationales, la préservation  de l’environnement,  du respect des biens publics, de la solidarité, la lutte contre la pauvreté, de la redistribution équitable des richesses nationales, de la création d’emploi, la place et la contribution de la diaspora à l’émergence de notre économie ; nos thèmes majeurs pour sensibiliser nos concitoyens.  C’est pourquoi nous avons entrepris de lutter depuis plus d’un an contre la prolifération des sacs plastiques non biodégradables et nous prions que la diaspora soit une entité à part entière qui doit contribuer au développement du Congo.

 

L’année 2010 marquera t-il  un tournant dans la prise de conscience des autorités congolaises  de la dangerosité des sacs plastiques ?  Cet élan écologique tardif  serait-il tout simplement lié au désir d’apparaître écologiquement correct ? Au Congo-Brazzaville, les mentalités bien que timides et encore très circonscrites évoluent depuis peu dans les rangs du gouvernement congolais.   La tendance actuelle qui s’oriente vers une interdiction des sacs plastiques reste donc fortement à encourager.

 

Pour l’année 2011, nous souhaitions que la reprise économique   profite de plus en plus à tous les congolais. Il faut en effet recouvrer les notions de partage, de rigueur et d’investissement  pour assurer une régulation et faire que le développement du Congo  soit à nouveau au bénéfice du plus grand nombre.

Redonner à  la politique  ses lettres de noblesse, qu’elle ne soit plus éloignée des populations. Il faut revenir à une vision plus solidaire et patriotique, dans la tradition de nos racines ancestrales et  humanistes, qui positionne  l’Homme au centre  de toute action  politique.

L’association Développer Autrement le Congo (DAC) accentuera ses efforts pour un environnement sain et attrayant,  pour une protection des plus défavorisés, pour  une ambition économique créatrice d’emplois et de richesses. Ceci pour entamer le processus de réduction des inégalités et l’éradication de la pauvreté dans notre pays.

Notre pays, le Congo-Brazzaville est au centre de toutes les convoitises qui parfois crée des situations de tensions internes annihilant ainsi son élan de développement.

C’est pour cette raison que nous avons besoin de dirigeants qui ont ou auront à cœur le respect et la préservation de la démocratie, l’engagement de promouvoir le développement du pays pour que la pauvreté ne soit qu’un rêve lointain. Ces dirigeants ne doivent plus jamais regarder la diaspora congolaise comme des chiens de faïence mais comme des acteurs à part entière pour le développement du Congo

Nous porterons ce message d’espoir tout au long de l’année 2011.

 

Bonnes fêtes à tous les Congolais.

 

Association Développer Autrement le Congo (DAC)

 

 www.dac-presse.com 


Commenter cet article

Archives

À propos

DAC - le portail d'information de l'association Développer Autrement le Congo (DAC).