Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DAC - le portail d'information de l'association Développer Autrement le Congo (DAC).

17 Jun

ABOLIR LE SAC PLASTIQUE, UN DEVOIR NATIONAL

Publié par Berijc

 

 

Log JC BERI 02Bien que nous regrettons cette forme de récupération faite par le gouvernement congolais de cette initiative initiée par notre association,  nous soutenons cet engagement en vue d’une interdiction progressive des sacs plastiques. Privilégions le Congo.

 

« Quand cessera-t-on de penser qu’on peut fabriquer des citoyens de demain en éduquant les enfants avec de simples slogans sans rien modifier à l’environnement pestilentiel dans lequel ils évoluent »  Taslima Nasreen

 

Initiée le 25 janvier 2010 la campagne d’interdiction des sacs plastiques au Congo-Brazzaville vient de faire un bond en avant significatif. En effet, l’association « DEVELOPPER AUTREMENT LE CONGO » (DAC) qui dès le 28 Mars 2010 avait lancé sur le net une pétition contre les sacs non biodégradables (1) relayée par plusieurs sites d’information  en particulier  Congo-déchaîné et Congoplus.info, constate avec une  satisfaction retenue que le message est entendu par le gouvernement congolais qui s’est lancé ce 16 Juin 2010 à travers la ministre des affaires sociales, de l’action humanitaire et de la solidarité, Emilienne Raoul, dans une campagne de sensibilisation sous le thème : « un environnement sans sachets pour la survie de l’enfant au Congo ». (2)

Rappel des faits :

Constatant la dégradation sans précédent de l’espace environnemental congolais, l’association DEVELOPPER AUTREMENT LE CONGO s’est engagée dans une campagne de prévention et d’information afin de mieux sensibiliser l’opinion publique congolaise des effets réels de l’utilisation abusive des sacs non biodégradables. Faut-il savoir que les sacs en plastique sont facilement emportés par le vent et obstruent la nappe phréatique. Ils pendent dans les arbres, les toits des maisons, sous les fils électriques  rendant ainsi le paysage moins attrayant. Ils  flottent dans les rivières notamment « MADOUKOU » favorisant ainsi la prolifération des nids de moustiques. Ils obstruent les systèmes d’évacuation d’eau provoquant les inondations à répétitions que Brazzaville (ainsi les autres villes du pays) sont aujourd’hui victimes de façon récurrentes. Dans nos campagnes, les animaux les assimilent à de la nourriture et s’étouffent en  essayant de les manger. Peu de sacs en plastique sont recyclés et la plupart d’entre eux nécessitent des centaines d’années (400 ans) pour se décomposer. Au Congo-Brazzaville, les sacs en plastique sont tellement communs qu’on les retrouve partout dans toute l’activité du congolais moyen (emballage d’eau, de nourriture…).

Que faire ?

Sans exception, encourager cette campagne lancée aujourd’hui par le gouvernement congolais qui, par la force des choses, vient de reconnaitre le bien fondé de cette initiative.  Comme nous ne cessons de le dire, notre action est avant tout patriotique et solidaire en privilégiant le Congo au delà de toute considération politicienne partisane. C’est ainsi , nous serons vigilants  à ce que cette campagne ne soit pas juste un effet d’annonce (une simple propagande) pour étouffer un vrai problème environnemental qui ne peut perdurer au profit de quelques industriels peu soucieux de l’environnement.

Aussi, au delà de l’interdiction des sacs, nous suggérons que le gouvernement encourage les artisans à développer des activités de substitution comme des unités de fabrication des cabas en lianes, des sacs en fibres d’écorces d’arbres. Toutes nos propositions à ce sujet peuvent être consultées sur notre blog. (2)

Le combat n’est pas encore gagné contre les sacs plastiques, il s’agit d’une première étape qui doit nécessairement nous conduire vers l’adoption d’une loi réglementant l’utilisation de ses produits polluants. C’est ainsi, nous tenons à remercier les 397 personnes qui ont signés la pétition depuis le 28 Mars 2010. Aussi, nous poursuivrons notre action jusqu'à l’aboutissement définitif d’un cadre juridique qui prononcera l'interdiction de la commercialisation et la fabrication des sacs plastiques non biodégradables au Congo.

 

Association  DAC

http://berijc.over-blog.com/

DAC : developperautrementlecongo@gmail.com

(1). http://berijc.over-blog.com/article-non-a-la-commercialisation-des-sacs-plactiques-47522282.html

(2) . Christian Brice Elion : Congo-site portail

(3).http://berijc.over-blog.com/article-petition-contre-les-sacs-non-biodegradables-48190114.html

http://berijc.over-blog.com/article-premier-point-sur-l-initiative-d-interdiction-des-sacs-plastiques-non-biodegradables-49454943.html

http://berijc.over-blog.com/article-projet-interdiction-sacs-plastiques-deuxieme-point-50897385.html

http://berijc.over-blog.com/article-la-fin-des-sacs-plastiques-au-congo-brazzaville-c-est-du-domaine-du-possible-51587366.html

 

 

Commenter cet article

Archives

À propos

DAC - le portail d'information de l'association Développer Autrement le Congo (DAC).