Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DAC - le portail d'information de l'association Développer Autrement le Congo (DAC).

28 Nov

Le Mondial 2022 offre une perche à Inès Nefer INGANI

Publié par Berijc

Le Mondial 2022 offre une perche à Inès Nefer INGANI

Benjamin BILOMBOT BITADYS

L’occasion était trop belle. Fraîchement nommée députée de
Moungali/Plateau des 15 ans, Inès Bertille Nefer INGANI s’est emparée de la compétition sportive mondiale pour se refaire la cerise auprès de ses
mandants. Toutes les éventualités sont bonnes à prendre. Celles de la coupe du monde ne pouvait échapper à la sagacité de la ministre de la condition féminine qui a porté à bras le corps la loi « Mama Mouébara », du nom de la mère de Denis Sassou.

A défaut d’améliorer la situation de la femme, d’offrir de l’eau, de l’électricité et des soins de santé de qualité aux populations du Congo-Brazzaville, Inès Bertille Nefer Ingani, protégée de Chrystel Sassou Nguesso dit Kiki le pétrolier, membre du gouvernement d’Anatole Collinet Makosso, en quête de crédibilité et de respectabilité, s’est engouffrée dans la brèche sportive pour sa propagande et sa
communication.

Virée une fois du gouvernement pour conspiration avec Donald Mobobola contre Pierre Ngolo, Inès Bertille Nefer INGANI nourrie à l’idéologie du Parti congolais du travail (PCT, ce parti voyou dixit Jean-Claude Beri, a fait don d’écran géant afin de permettre aux plus démunis, les pieds dans l’eau, de suivre, entre deux inondations après la pluie, les matchs de la coupe du monde. Question de maintenir les populations dans la beuverie, la distraction et les loisirs afin d’annihiler et d’anesthésier toute prise de conscience de leurs
conditions sociales.

Une bienfaitrice, fréquentant l’Eglise de réveil de saint Denis, (L’Eglise Internationale du St-Esprit) la main sur le cœur, nommée Inès Bertille Nefer INGANI a pensé aux travailleurs du Congo-Brazzaville payés au lance- pierre dans l’impossibilité de s’offrir un abonnement à des chaînes sportives qui diffusent les rencontres du Mondial 2022 organisé au Qatar. Dieu soit béni. Nefer a compris, comme les Grecs de l’antiquité, la fonction des jeux de masse en tant qu’opium du peuple. Ingani a également saisi l’efficacité de la télévision dans l’art de renvoyer son monde à son propre abrutissement.

L’occasion fait le larron. Inès Bertille Nefer INGANI profite de l’événement sportif mondial pour maintenir la tête dans l’eau les populations du Congo-Brazzaville asphyxier par la flambée des prix des
produits alimentaires.

Carton rouge pour cette pimbêche de la République.

Benjamin BILOMBOT BITADYS

Le Mondial 2022 offre une perche à Inès Nefer INGANI
Commenter cet article

Archives

À propos

DAC - le portail d'information de l'association Développer Autrement le Congo (DAC).