Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DAC - le portail d'information de l'association Développer Autrement le Congo (DAC).

27 Jul

L’avenir du Congo serait-il entre les mains des NGUESSO et KOLELAS ?

Publié par Berijc

L’avenir du Congo serait-il entre les mains des NGUESSO et KOLELAS ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis l’entrée fracassante de Parfait KOLELAS dans l’opposition après son éviction du gouvernement ce 11 Aout 2015 pour sa prise de position radicale contre le changement de constitution il crée ensemble avec OKOMBI SALISSA l’IDC, le jeu  politique congolais s’est  troublé de façon rapide mais portant  s’éclaircit progressivement au fil des évènements successifs.  On a  l’impression de s’être tous trompés ou enveloppés dans un voile noir. Pendant que l’on s’acharne d’accuser  de  tous les maux du monde le clan sassou et son ambition de vouloir propulser son rejeton au sommet de l’état, nous ne voyons plus clairement ce qui se passe sous nos yeux.

Certes, comme je l’ai suffisamment écris ici, il ne fait aucun doute que la boulimie du pouvoir affichée par les officines au service de Denis Christel SASSOU NGUESSO ne recule devant rien tant sur le plan de l’arrogance que sur celui de la corruption rendant la plus part des congolais esclaves de leur propre bourreau. Comme Il devient plus inquiétant de voir le parcours politique éclair et sans embuches de GUY BRICE PARFAIT KOLELAS ?

Comme je l’ai toujours soutenu ici et ce depuis 19 ans, je ne suis pas un homme de chapelle et tant que les choses sont clairs mes écrits seront toujours au service de cette recherche de la vérité pour sortir les consciences des congolais enfermés dans un congélateur de la dépravation au service d’une nullité politique inacceptable. Pour tout congolais qui veut voir ce que se trame sous leur yeux,  dire la vérité est un devoir . Car "La vérité est-ce dont il faut se débarrasser au plus vite et la refiler à quelqu'un d'autre. Comme la maladie, c'est la seule façon d'en guérir. Celui qui garde en main la vérité a perdu." Jean Baudrillard (1929-2007)

Depuis le renoncement à défendre sa victoire GUY BRICE PARFAIT KOLELAS multiplie les acrobaties politiques de plus en plus dangereuses. Mais seulement celles-ci sont parfaitement calculées et ciblent un but bien déterminé : La prise du pouvoir. Ne vous y trompez pas !!!

Guy Brice Parfait KOLELAS de l’ombre à la lumière.

Insatisfait dans un gouvernement ou sa voix était inaudible mais son séjour a permis à GUY BRICE PARFAIT KOLELAS d’amasser un pactole financier qui lui permet de mettre sur pied sa conquête du pouvoir sans plus se cacher. Débarrassé des vieux démons de son père et des dinosaures du MCCDI, GUY BRICE PARFAIT KOLELAS a aujourd’hui les coudés franches. Il faut le reconnaitre que c’est malicieusement manigancé de main de maitre. Sa rupture avec IDC n’était qu’une étape savamment préparée dont beaucoup se sont fait avoir  (moi en premier).

Jouant sur une popularité naissante mais non négligeable, GUY BRICE PARFAIT KOLELAS, n’a pas eu du mal à convaincre qu’il était victime d’un complot au sein de l’IDC-FROCAD. Le complot en fait ne serait-il pas lui ? En parfaite intelligence avec Christel Denis SASSOU NGUESSO et sous la bénédiction de sassou qui  leur baliserait le terrain en emprisonnant les autres candidats dérangeant. En usant d’étiquette d’opposant  pour rassembler plus large, GUY BRICE PARFAIT KOLELAS n’a pas eu du mal à asseoir sa stratégie,  partant de la mise en place d’une structure politique  dans un cheminement balisé sans aucune interférence ne puisse contrecarrer ses plans. Là où les autres opposants peinent à trouver satisfaction, GUY BRICE PARFAIT KOLELAS ouvre grandement les portes du paradis. Du palais des congrès, lors de la création de l’UDH –YUKI en passant par son séjour parisien, alors que tous les passeports des autres opposants se trouvant si peu dans la même situation que lui sont retirés, pour enfin aboutir à la participation aux élections législatives de son parti pourtant contraire aux  procédures exigées pour créer un parti politique au Congo.

Quoi qu’il en soit GUY BRICE PARFAIT KOLELAS a le quitus selon Saint SASSOU. Cela ne vous a pas certainement échappés que les autres membres d’une opposition radicale ont du mal à obtenir ne fusse qu’une autorisation de marche pacifique. De l’hypothèse ne sommes-nous pas en train de labourer pour KIKI et PAKO ?

Sans compter son incompréhensible attitude sur  son silence sur le cas de NTUMI.  Que nous cache-t-il ? A quoi joue-t-il ? Ni NTUMI, ni KOLELAS ne s’est jamais plaint de l’absence de soutien  réciproque. Serait-ce une entente mutuelle? Pourtant les morts du POOL sont bien réelles, les massacres, sont bien réels, le drame est bel et bien là devant nos yeux avec tout le concert d’horreur. Chacun tirant la couverture de son côté. Pourtant c’est le même peuple du pool qui soutient d’un côté NTUMI et de l’autre KOLELAS. Vraiment le POOL est un paradoxe politique congolais inextricable. Demain ne soyons pas surpris de voir encore NTUMI et KOLELAS main dans la main…..

Denis Christel SASSOU NGUESSO et Guy Brice Parfait KOLELAS grands vainqueurs des élections de la honte.

Ce qui se joue réellement au cours de ses élections n’est pas l’acquisition d’une quelconque représentation à l’assemblée nationale mais la course à la succession de SASSOU NGUESSO. La victoire annoncée du PCT est en réalité la victoire des chevaux de courses mis sur le terrain par le conquérant qui ne cache plus  ses ambitions Christel Denis SASSOU .Son projet de voir le PCT disparaitre concourt à cette ambition pour lui permettre de mettre sur orbite son nouveau parti pour asseoir sa domination. Comment cela serait-il autrement quand on sait que le PCT est dans une situation dramatique car à la différence des autres qui ont parfois une élite engagée (même tribale voire régionale), ce dernier ne compte que des mercenaires politiques déguisés en militant. Tous les ingrédients sont là pour accréditer ces propos.

La part belle fait à Guy Brice Parfait KOLELAS dans le POOL traduit simplement de la volonté de SASSOU de voir disparaître le MDCCI et de sacraliser le YUKI dans une stratégie de faire de Guy Brice KOLELAS, l’incontournable homme du POOL. On ne se défait pas  des alliances obscures aussi facilement. Quitte à sacrifier même sa fille Andréa Carole SASSOU NGUESSO pour laisser les POOLISTE se démerder.

Devant le désastre politique causé par les anciens leaders du Congo Bernard KOLELAS, la girouette politique qui sacrifia ses convictions pour mettre ses fils en selles, Pascal LISSOUBA qui fut trahit par sa naïveté politique aujourd’hui son propre fils Jeremy  poursuit la descente   du déshonneur, Tysthère TCHICAYA, l’absence du courage politique est l’un des gène qu’il a transmis à son fils qui croit que  la politique se pratique sous les jupons d’une certaine Cendrine sassou,  Joachin YHOMBI OPANGO dont l’opulence se confondait avec la gestion d’état sont les tars que son fiston Jean-Jacques suit avec rigueur, je vous laisse égrener la suite …

Congolais ne soyez pas des amnésiques incurables De tout ce trouble politique se trame une usurpation de vos droits.

SASSOU en contribuant à la dislocation des autres familles espèrent ainsi créer un Congo ou seuls les NGUESSO et les KOLELAS auront suffisamment les moyens pour prétendre diriger demain le Congo. Ceci pour échapper à une quelconque condamnation ou poursuite pour les multiples délits commis sur le peuple Ceci n’est peut-être qu’un fruit de mon imagination fertile mais je vous invite  d’y réfléchir et vous conviendrez avec moi que c’est aussi profond et subtil que ça.

A l'heure actuelle, notre machine de combat est grippée par l’inertie et l’attentisme. On donne du poids au superflu au lieu de privilégier l’essentiel. Tant que nous continuerons à naviguer en compagnie des clichés rétrogrades, d’avoir des pensées les plus paralysantes : le positionnement égoïste, le repli clanique, etc… soyons-en sûr que le suicide collectif nous attend au tournant. A défaut de combattre la dictature, nous nourrissons, en fait, le bébé de la dictature. Car pendant que SASSOU s’essouffle petit à petit, d’autres Sassou, nommés Denis Christel SASSOU NGUESSO et Guy Parfait KOLELAS sont en train d’affûter leurs armes pour prendre la relève et faire perdurer encore la loi d’une famille sur tout le Congo.

La politique est un choix de projet pour développement d’un pays et non un projet familial pour asseoir une dynastie clanique. Si c’est le cas, nous disons NON AU PROJET KIKI ET PAKO. Si Guy Brice KOLELAS veut un jour diriger le Congo , il est grand temps de changer son logiciel politique . Seulement dans ce combat à distance,  qui mangera qui?  L'avenir nous le dira

A suivre 

Jean-Claude BERI

L’avenir du Congo serait-il entre les mains des NGUESSO et KOLELAS ?
Commenter cet article

Archives

À propos

DAC - le portail d'information de l'association Développer Autrement le Congo (DAC).