Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DAC - le portail d'information de l'association Développer Autrement le Congo (DAC).

04 Oct

LE POOL, département meurtri et sacrifié mais pas vaincu

Publié par Berijc

 

LE POOL, département meurtri et sacrifié mais pas vaincu

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis le 04 Août,  dernier,  le département du POOL est plongé dans une dérive mortifère à huis clos. On est loin des manifestations pacifiques de septembre 2015 avec leur credo contre le troisième mandat de Mr SASSOU. Ce dernier ayant décidé d’entrer dans une phase d’une violence inédite visant la région du POOL. Le discours pacifique et enjolivant des autorités autoproclamées de Brazzaville est confronté à une flagrante contradiction sur le terrain.

En effet, la situation dans le POOL ne s’est jamais apaisée. Les attaques contre les populations civiles de ces derniers jours, ne sont que la manifestation d’une volonté affichée de faire du POOL un champ de ruine. Face à cette logique de destruction, de répression aveugle, une partie de la population du POOL est contrainte de vivre cachée pour certains et d’autres ayant pris le chemin d'exil. Les tristes scènes visibles entre Brazzaville et KINKALA montrant  des enfants, femmes et hommes trimballant dans les brouettes de fortunes ou sur la tête les quelques ballots contenant quelques  affaires personnelles.

Las d’être persécutés et privés de paix,  visiblement,  une partie de la population a choisi de basculer dans  la rébellion armée. Le pouvoir, tout en niant la gravité de la situation, réagit par des attaques ciblées, touchant en priorité des hommes jeunes sous prétexte que ce seraient des ninjas. Si ce n'est pas par la diffusion des informations mensongères totalement épluchées de toute vérité concernant les faits réels. 

Beaucoup redoutent aujourd’hui qu’un pouvoir à bout de souffle tente de réveiller les braises des haines ethniques des années antérieures. Sur les réseaux sociaux, les appels au secours relaient aussi les appels à la vigilance afin de ne pas céder au réveil de ces démons-là. Ce qui est choquant est que l'information au sujet de ces assassinats ciblés, concernant  centaines personnes sont traitées avec une forme de désinvolture condamnable. Alors même que certains observateurs parlent des actes commis dans des conditions atroces. Tout cela prouve que la description faite par le pouvoir en place  n'est pas à la hauteur de la gravité des faits. Doit-on laisser ce pouvoir dérouler sa litanie habituelle  d'horreur sur les populations du POOL ?

NTUMI, rempart du POOL en mode légitime défense !!

Le ras bol a fini par exacerber certaines personnes qui ont décidés de ne plus se laisser faire. Cela ne pouvait en être autrement devant tant d’injustice et surtout d’humiliation. Les populations du POOL, dépourvues de force, épuisées, souffrant d’injustice et d’humiliation, manifestent et ne cessent de manifester leur colère ; devant un monde resté muet et insensible, qui semble avoir basculé du côté de la barbarie.

On peut dire tout ce que l’on veut  sur  NTUMI, force est de constater qu’il est traqué aujourd’hui pour des raisons politiciennes fomentées  par le pouvoir en place. Que les ninjas se réveillent et défendent leur liberté, quoi de plus légitime et naturel  devant un pouvoir,  qui au lieu de protéger les populations,  œuvre ouvertement pour une épuration ethnique. Cette région du POOL a toujours été le centre des tractations immondes associant les mêmes fils du POOL dont les parents  vivent  les horreur des bombardements dont les dignitaires du pouvoir  sont leurs éternels bourreaux.

 

Deux questions viennent à l’esprit,  pourquoi un tel déluge de feu notamment sur une région censée faire partie d’un même pays?  Une région croulant sous les bombardements d’une férocité inouïe visant les populations civiles et tout ce qui peut abriter celles-ci y compris les écoles. Pourquoi une telle impuissance de la part des autres régions préférant détourner leur regard pour faire semblant de ne pas voir l’ignominie qui s’abat à côté d’elles?
Pour cynisme et cruelle qu’elle soit l’attitude de certains congolais n’est pas moins cohérente dans un contexte ou la cause défendue dépasse largement le stricte cadre du POOL.

NTUMI doit–il  laisser massacrer ces jeunes gens et surtout ces enfants déjà privés de scolarité mais en plus les condamner à se nourrir des racines et autres produits de la forêt risquant parfois la malnutrition ou l’empoissonnent ? Comment nous, congolais,  pouvons accepter cet état de fait et continuer à vaquer à nos activités quotidiennes tout en sachant qu’à côté nos frères errant dans la forêt fuyant une injustice intolérable sont fauchés par une armée dite " républicaine" ?.

Depuis une semaine, on monte en épingle les agressions des ninjas sur une armée partisane et on fait passer ces personnes désignées d'officine comme étant des « terrorismes » Qui est plus terrorisme entre une armée qui prive les enfants de scolarité, qui laissent mourir ses mêmes enfants de faim, une armée qui harcelè et tue les populations depuis le 04 Avril 2016 et les ninjas qui sont obligés de se défendre pour que le monde entier sache et découvre l’horreur perpétré à huis clos dans cette région?. Pourquoi tant d’indifférence, de calomnie et surtout de déformations de faits devant ce que personne n’ignore aujourd'hui au Congo-Brazzaville ?


La présence de NTUMI, apportant son soutien à Guy Brice Parfait KOLELAS est restée en travers la gorge des dignitaires sanguinaires au pouvoir. Ils auraient souhaité que NTUMI joue le jeu des autres dignitaires du POOL qui trahissent les siens pour des prestiges éphémères. NTUMI a choisi cette fois-ci de ne plus sacrifier les siens, comme le font de façon récurrente les Isidore MVOUMBA, Claude Alphonse NSILOU, Hellot Matson MAMPOUYA, Bernard TCHIBAMBELELA, Yvonne-Adelaïde MOUGANI…..Honte à vous

Lorsque NTUMI se lève pour venir tant bien que mal au secours de nos mères, frères et sœurs contre ces  maîtres assoiffés de sang qui se font passer pour des responsables politiques nous gouvernants, c’est ce dernier ( NTUMI) qui est traité avec dédain,  dégout comme un objet de salissure .Le peuple ne se trompe guère car il sait que  NTUMI sauve ce qui vous reste de dignité aux ressortissants du POOL.
NTUMI qu’on discrédite que l’on méprise tant, rend aux ressortissants du POOL leur dignité perdue. Si vous ne comprenez pas ça, vous ne comprendrez rien à ce qui se joue dans cette contrée. Regardez la façon dont les autres régions du pays pratique  la politique de sécurité de leur localité, elles mettent bien  en garde les chiens de chasse de sassou contre une quelconque dérive pouvant déstabiliser une region autre que  le POOL et qui pourrait selon elles provoquer une nouvelle guerre inter-ethnique. C’était dingue. C’est bien quand ça se passe dans le POOL. La démocratie est plus facile à appliquer quand YHOMBI, BOKAMBA, et les autres soutiennent sassou. Mais, il suffit que NTUMI porte son soutien à Guy Brice Parfait KOLELAS cela relève  semble t-il du terrorisme d’état. Et  cela leur octroi tous les droits pour assassiner tout ce qui ne répond pas à leur exigence de soumission.

L’armée partisane de sassou peut tuer, seulement, il interdit aux ninjas de NTUMI de rendre la monnaie de la pièce. SASSOU se trompe de siècle ! Le peuple saura tôt ou tard que c’est par la force, donc par les armes, que l’on peut défendre la démocratie et faire en sorte qu’elle soit une réelle démocratie. C’est triste de dire cela, mais devant un fou aux idées négatives contre l’intérêt commun, il faut se défendre avec les moyens de bord. Malgré leurs chars de combat et leurs engins de la mort, le peuple veut le respect de la démocratie et est décidé d’en découdre avec SASSOU et son entourage.

Le POOL a déjà, certes,  connu des vagues de massacres effrayantes, dans les années 1998 puis dans les années 2000. Les bombes placées dans les mains de ses détracteurs et qui  ont tué aveuglement au cœur de la population sont des faits aussi révoltantes que les massacres que nous connaissons ces derniers jours. Le peuple du POOL a toujours réagi avec sang-froid. L’épreuve est dure, terrible pour les victimes et leurs familles, terrifiantes pour tant de citoyens. Mais le POOL a surmonté l’épreuve hier ; il le fera aussi cette fois-ci.

Même s'il est pris en sandwich entre la traîtrise de ces leaders, il saura trouver la force de se relever. Face à un peuple debout, ils n’ont aucune chance. Il est impératif de ne pas subir, faut sortir de sa maison, se parler, s’écouter, se donner  la main, pour revivifier la révolution démocratique. C’est le moyen de dresser un barrage contre tous les extrémismes et l’obscurantisme du moment au Congo.

 

Jean-Claude BERI

 

LE POOL, département meurtri et sacrifié mais pas vaincu
Commenter cet article

Archives

À propos

DAC - le portail d'information de l'association Développer Autrement le Congo (DAC).