Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DAC - le portail d'information de l'association Développer Autrement le Congo (DAC).

22 Jul

Liberté pour les militants du CADD

Publié par Berijc

Liberté pour les militants du CADD

 

COMMUNIQUE

 

L’Association Développer Autrement le Congo en sigle ( DAC) a appris, ce Mardi 21 juillet 2015 que les responsables de CADD (Nicolas Kossaloba, Augustin Kalla- Kalla, Paul Miamboula, Patrice Laganny et Alain Ngoya Kessi) se sont constitués prisonniers à la DGST suite à l'arrestation politique de deux responsables de la plateforme des amis d'AOS, ces arrestations interviennent au lendemain de la prise de position pour le NON au Changement constitutionnel par André OKOMBI SALISA que la presse nationale et internationale ainsi que les réseaux sociaux en ont fait un large écho.

DAC fait le triste constat que désormais, pour jouir de la liberté de parole et de réunion au Congo-Brazzaville, il faut être soit un militant du PCT ou ou être un opposant avec un nom à consonance de Tsambitso. Cet état de fait, sorte d’apartheid éthno-politique, est une atteinte aux droits fondamentaux et constitutionnels des Congolais qui s'opposent pacifiquement au régime dictatorial et clanique de Denis Sassou Nguesso.  Chaque jour, des arrestations arbitraires et des atteintes à la personne sont commises par des milices au service de ce régime barbare et sanguinaire.  L’existence même de la démocratie Congolaise inspirée par la Conférence Nationale Souveraine est bafouée. Ces pratiques tyranniques d'un autre âge doivent être combattues avec la plus grande vigilance républicaine par tous les Congolais.

Au regard des motifs évoqués, des conditions de ces arrestations caractéristiques, du climat de terreur et d’intimidation qui perdurent dans le pays, la direction politique du DAC :

  • condamne ces arrestations arbitraires et appelle les autorités Congolaises à la libération immédiate et sans condition des personnalités arrêtées, détenues manifestement pour des raisons politiciennes, allongeant par la même occasion la liste des prisonniers politiques ;
  • exprime sa solidarité aux leaders et aux militants du CADD, parti allié au FROCAD ;
  • appelle tous les congolais à un dernier sursaut patriotique, afin qu’autour de l’opposition réunie au sein du FROCAD, retrouvent sa cohésion et son intrépidité dans le combat pour la démocratie et les valeurs de solidarité et d’humanisme. Ceci afin de sauver la nation, réellement mise en péril par le pouvoir en place dans ses dérives totalitaires et hégémoniques.

DAC lance un appel solennel à la communauté nationale et internationale afin que celles-ci aident à faire cesser ce climat politique menaçant la paix et la sécurité dans l’ensemble du pays.

le 22 juillet 2015,

Pour DAC

Jean-Claude BERI , Président

Liberté pour les militants du CADD
Commenter cet article

Archives

À propos

DAC - le portail d'information de l'association Développer Autrement le Congo (DAC).