Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DAC - le portail d'information de l'association Développer Autrement le Congo (DAC).

25 Oct

DELARATION DU BUREAU POLITIQUE DU DAC

Publié par Berijc

Suite à l’incursion des troupes Angolaises au Congo-Brazzaville

L’Incursion des troupes angolaises dans le district de Kimongo suivi de l'enlèvement de 47 militaires congolais est loin d’être une affaire anodine qu’on doit traiter sous le manteau. C’est une violation de l’intégrité territoriale de la république du Congo par une force étrangère.

Bien que le mobile ayant poussé l’Angola, pays frère et ami avec lequel le Congo tout entier était aux premières loges pour l’aider à franchir les marches de l’indépendance et à recouvrer sa dignité devant l’occupation portugaise, ne soit clairement identifié, nous membres du DAC dénonçons cette incursion injustifiée.

Aussi, nous dénonçons le silence coupable au cœur du gouvernement congolais de ce qui n’est plus au moins une humiliation de notre pays. Certaines supputations font état des terres de la république du Congo qui seraient rétrocédées à l’Angola pour prévaloir son « droit ». Mais quel droit ?

Le Congo appartiendrait-il à Mr SASSOU pour qu’il vende ne fusse qu’une portion de terre congolaise ? L'occupation d'une partie de notre territoire par une puissance étrangère ne doit pas faire l'objet de tractations secrètes

Nous appelons au respect de frontières issues de la conférence de Berlin et les bornes existant délimitant clairement la frontière entre Le Congo et l'Angola doivent être scrupuleusement respectées.

S’il existerait des accords « secret » non reconnu par les conventions internationales, ils seraient nuls. Les personnes qui auraient signés ces accords répondront de cet acte anticonstitutionnel

Nous demandons au Président une clarification de la situation comme l’exige la constitution en son article 131. « …. Lorsqu'il apparaît un péril imminent, résultant soit d'une menace étrangère caractérisée, ….. le Président de la République informe la Nation par un message…. »

De ce qui précède, l’Association DAC prend le Peuple congolais ainsi que la communauté internationale et invite également les différentes chancelleries soucieuses de l’émergence d’un véritable État de Droit au Congo-Brazzaville ainsi que toutes les ONG de défense des Conventions internationales à témoin . Elle exige que le peuple congolais soit informé de ce qui se passe dans son pays.

Fait à Lyon le 22 Octobre 2013

Le Bureau politique

Le président

Jean-Claude BERI

DELARATION DU BUREAU POLITIQUE DU DAC
Commenter cet article

Archives

À propos

DAC - le portail d'information de l'association Développer Autrement le Congo (DAC).